C’est dans une ambiance chaleureuse, détendue, et joyeuse que Marsatac a ouvert la saison des festivals en mettant la barre haute. Une programmation impeccable mêlant hip-hop/rap/electro/techno pour satisfaire toutes les oreilles.

Vendredi 15 juin

18h30. L’affluence été déjà grande du côté du Parc Chanot pour la 20ème édition du Festival Marsatac ! Les festivaliers étant déjà prêts à commencer très fort avec le live exclusif du rappeur belge Roméo Elvis et de son acolyte français Lomepal. Succès au rendez-vous pour les 2 artistes invités pour la première fois au festival marseillais et qui ont pu inaugurer la scène extérieure, grande nouveauté de cette édition.
Pour le plus grand plaisir des fans venus en masse, cette esplanade fut également l’occasion de venir acclamer IAM et de reprendre avec eux leurs plus gros succès. L’un des moments les plus marquants du festival, réunissant toutes les générations.
C’est enfin Petit Biscuit qui a clôturé cette scène, avec un live d’une heure dans une ambiance survoltée.

📸 Florian Gallène

Pendant ce temps, les 2 scènes intérieures ouvraient leurs portes pour accueillir les connaisseurs en matière de techno et hip-hop/rap.
Dans le Palais Phocéen, on pouvait venir découvrir les révélations 2018 du rap français et américain : Lord Esperanza, Biffty & DJ Weedim, Ho99o9, le collectif GANGUE ou encore Myth Syzer.

Du côté du Grand Palais, les pointures techno étaient au rendez-vous : Chloé, Amélie Lens, Sam Paganini, et Boris Brejcha ont tour à tour enchaînés des DJ sets à la hauteur de leur renommée jusqu’à la fin de cette première soirée.

Boris Brejcha @ Marsatac 20 ans

#ENreport #MarseilleRetour sur le set puissant de Boris Brejcha à Marsatac le week-end dernier.

Publiée par Electro News sur Mercredi 20 juin 2018

Samedi 16 juin

Nekfeu était un des artistes bien attendu du public, il a su nous enchanter, avec un dynamisme impressionnant sur la scène extérieure, suivi de Paul K qui arrivait sur scène avec la tombée de la nuit qui nous a fait danser avec ses incontournables mais nous a aussi fait découvrir son nouvel album « Parts of life », en même temps Moha La Squale faisait vibrer le Palais Phocéen, cette nouvelle étoile montante commence à bien se faire connaître et on comprend pourquoi !

Hungry 5 composé de Worakls, N’to et Joachim Pastor, ce merveilleux trio toujours plaisant à aller voir !

La très attendue Nina Kravitz a clôturé en toute beauté ce festival, à la hauteur de sa notoriété, toute la foule vogué sur les sets de la Queen !

📸 Florian Gallène

Et puis comme deux soirs c’est trop court, Marsatac continuait le dimanche à la plage du petit Roucas, tout simplement magique, un trio agréable, chaleur, mer, musique ! C’est les pieds dans le sable de 12h30 à 20h30 que l’on pouvait continuer à s’ambiancer, et profiter de cette 20ème édition qui s’achevait en beauté !

C’est avec impatience que nous attendons la 21ème édition, en étant confiants sur la programmation ! Marsatac est un festival à la hauteur de nos attentes, avec plus de 300 bénévoles, une très bonne organisation, pleins de surprises, de stands de food truck, pour satisfaire toutes les envies dans une super ambiance !

 

Rédactrices: Clotilde Bacquet & Magdeleine Rfn

Commentaires