Jeudi 28 Juin, c’est sous une chaleur écrasante que nous rejoignons Marmande dans le sud-ouest, pour regagner le Garorock Festival, une 22ème édition qui nous exalte d’avance ! 4 jours sur une plaine et ses 50 hectares, 5 scènes, un camping festif et plus de 50 artistes au rendez-vous. Cette année, malgré un soleil radieux, Garorock a dû faire face à une annulation de son dernier jour dû aux intempéries.

Un sold-out pour cette édition écourtée

Vous l’aurez compris, Garorock n’a pas échappé au mauvais temps global qui s’est attardé sur la France. Pour le dernier jour de festival, dimanche 15h a sonné la fin des festivités. Le camping a dû être évacué d’urgence suite à un arrêté préfectoral en prévision des gros orages attendus pour le début de soirée. Malgré tout, ce sont 145 000 personnes qui ont répondu présent du jeudi au dimanche après-midi. La bonne humeur était visiblement présente jusqu’à la dernière minute, et jusqu’au dernier litron de pastis pour certains!

Une programmation riche

Le jeudi, la fidèle scène du camping été ouverte dès 18h avec ce coup-ci, l’espace concerts avec 3 des 4 scènes ouvertes jusqu’à 2h ! Un bon nombre de festivaliers était là dès le premier soir, impossible d’échapper au bain de foule. Après notre installation sur le camping, nous avons pu assister à la performance du légendaire groupe Indochine qui n’a pas manqué de faire chanter et de faire danser les foules sur leurs nombreux tubes, ambiance assurée, back to 80’s ! Petit tour direction The Blaze qui nous a fait voyager une petite heure, pour ensuite atterrir au camping avec Joris Delacroix qui clôturait la soirée avec une ambiance aux beaux-fixes!

Vendredi, de nombreux artistes sont venus réveiller les festivaliers quelque peu assommés par la chaleur, comme Polo & Pan pour un live très ensoleillé, Orelsan qui a attiré la foule comme un aimant, la grande Amélie Lens qui nous a servi 1h30 de techno bien dark. On a même croisé Marylin Manson sur notre chemin, du bon hard rock et une grande pêche sur scène, ça valait le détour!

Amélie Lens @Garorock Festival 2018

#ENreport #technoAmelie Lens en grande forme ce week-end au Garorock Festival !

Publiée par Techno News sur Lundi 2 juillet 2018

Samedi, on a eu un gros coup de cœur pour Bicep, un live plein de mélancolie, des synthés planants et des vocals aériens, une belle découverte ! Dixon figurait parmi les artistes attendus ce samedi, qui nous a donné une belle leçon sur 1h30 de set house. Et pour couronner le tout, Nina Kraviz a clôturé ce samedi avec un set acid-techno bien rôdé, on en attendait pas moins d’elle !

Et le dimanche, à peine remis de la veille qu’on se terre dans les bois pour capter le frais, la Scène des Bois en action avec entre autres Mangabey en live, petite house qui sonnera la fin du festival hélas!

Des concerts… et des activités en veux-tu en voilà

Garorock c’est aussi un max d’activités pour patienter jusqu’aux gros concerts du soir! Des stands pour boire et manger sur le camping avec la Scène des Bois ouverte la journée pour garder le rythme entre chaque soir et découvrir des artistes locaux, un ventriglisse, du foot avec le tournois Garofoot, de la pétanque, un stand couleurs & paillettes, un stand pastis pour se rafraîchir, du yoga pour les lève-tôt (ou couche-tard, question de point de vue!), les fameuses bandas…

 

 

Sur l’espace concerts d’innombrables foodtrucks pour régaler nos papilles, entre sandwichs au canard, tartiflette, aligot ou encore faritas, pour ne citer que ceux-ci! Mais aussi des stands pour se prélasser, un train fantôme, le château William Lawson, une tyrolienne, et encore beaucoup de stands pour s’abreuver (vin, redbull, get 27…)…

 

 

Crédits photos : Apolline Cornuet / Arnaud André / Apolline Cornuet / Arthur Bresset

 

 

Commentaires