Les soirées du 22 et 23 novembre résonnent encore avec nous, souvenirs brillants de la première édition du bien nommé Forward Festival à Paris. Fier héritier du Télérama Dub Festival, on attendait beaucoup de ce nouveau projet dédié à la culture Sound System et Bass Music, et la fine équipe de Bi-Pole en a fait un weekend mémorable

Good Vibes inna Dancehall

Dès l’entrée des Magasins Généraux, le ronronnement chaleureux des sound systems résonne au loin, annonçant deux soirs riches en subs et en reverb. En collaboration avec le fameux Sinaï Sound System mais aussi avec le fier sound system Nantais RDH, les trois différentes salles ont pu afficher une couleur sonore différente, et aucune ne nous a laissé sur notre faim. L’espace extérieur, parés de nombreuses tables et d’espaces pour s’asseoir, s’impose très vite comme le parfait meeting point, et c’est avec grand plaisir que nous y avons rencontré divers festivaliers venus des quatre coins de la France pour soutenir le projet Forward.

Autour de ce chill, les trois scènes laissent échapper suffisamment de fréquences pour apporter un petit aperçu de chaque ambiance, et ce setting très rapproché s’est révélé très agréable ! Tout est accessible facilement, on croise souvent ses copains; en intérieur comme en extérieur, le festival a su chasser le froid de l’hiver naissant, la chaleur de la musique comme du public ayant su faire du lieu un havre de good vibes. Entre lockers, médiation fluide, food trucks, véritable espace chill-out et sound systems de qualité, on ne peut que saluer le cadre mis en place ! 

On adoré le public, très diversifié, attiré par toutes sortes d’influences musicales différentes et très ouvert d’esprit. Plein de beaux échanges et de sourires sur le dancefloor !

Une ambiance Carnaval de Notthing Hill

La soirée d’ouverture, orientée dub et reggae, a réuni nombre de fidèles du Télérama, mais aussi de nombreuses nouvelles têtes. On salue grandement la programmation de la soirée et la place donnée à la musique live, avec les performances remarquées d’Aswad, Zion Train, Tippa Irie & Trevor Sax ou encore Lila Iké et sa voix transcendante. Une hola également pour la présence sur ce plateau du bossman Mix Master Mike, la prestation d’Ashanti Shelah, fils aîné du légendaire Aba Shanti-I, et le set envoûtant du Français Kanka

Le second soir, plus orienté Bass Music, c’est la fête ! Au menu Dubstep, Drum & Bass et autres mets riches en breaks et en basslines électriques. On attendait depuis longtemps un line-up aux accents de rave UK, et on s’est régalé. Entre le live complètement perché de Djrum, le set dévastateur de Kode9 et la rafale de bangers d’Andy C, la Main Hall nous a mis une sacré claque. Malgré l’annulation du très attendu Shy FX, Telly* nous a servi un second set retentissant. Du côté de la Sinaï Hall, on a adoré la performance enflammée de Stand High Patrol et le massacre Dubstep de Commodo, absolument épique sur le célèbre sound system de Sheffield. Mention également pour Sicaria Sound, parce que ces filles sont bien trop fortes ! De toute part, une soirée riches en percussions frénétiques

Entre sélections variées et un line up très pointu, les deux soirs ont en effet relevé le défi de représenter à peu près tout ce que l’on peut trouver dans la culture Sound System, et si l’on pourrait souhaiter une petite progression décorative pour l’année prochaine, il faut dire que le Forward Festival s’en sort avec un sans-fautes. On reviendra !