Les 11 au 15 juillet derniers, l’équipe d’Electro News s’était rendue dans la petite ville belge de Dour pour fêter le 30ème anniversaire de ce mythique festival. Ce sont en effet plus de 228 000 festivaliers qui étaient présents durant ces 5 jours pour admirer les plus de 200 artistes programmés lors de cet événement.

Pour ce trentième anniversaire, les organisateurs ont voulu changer totalement le décor en immergeant tout le festival dans un champ d’éoliennes.

📷 Olivier Bourgi

Jeudi 

Montage de la tente et  premier apéro avec en panorama le coucher du soleil sur le superbe site. En route pour le festival, aucune attente pour rentrer sur le site et nous voilà sur la scène principal pour notre premier concert celui de Booba qui bouteille de champ’ à la main débite devant des milliers de Dourois surexcités.

Pas le temps de se poser c’est déjà le début du set de I Hate Models (vidéo) à la caverne, la nuit est tombée et les basses nous percutent. Après 1h nous filons voir le B2b très attendu de Âme II Âme, qui est suivi de celui de DJ Tennis qui nous fait danser jusqu’à la fin de la soirée.

#ENreport #BelgiqueRetour sur le set explosif d’I Hate Models au Dour Festival!

Publiée par Techno News sur Lundi 16 juillet 2018

Vendredi

Premier réveil par le soleil à Dour, il fait très chaud ce week-end ce qui nous donne une bonne raison d’aller faire connaissance avec nos voisins qui ont un abri.

Nous enfilons nos plus belles tenues de festivalier, faisons un dernier stop photo de groupe devant les lettres géantes D O U R avant d’attaquer.

📷 laetitiasd.be

Découverte de la scène Elektropedia Balzaal qui est immense, en extérieur et avec une scénographie assez plaisante. Il est 19h30 et la bombe de Detroit Honey Dijon commence son set dans la bonne humeur, avec de la House qui fait trémousser puis glisse doucement vers des sonorités techno, avant de passer le flambeau a un Daniel Avery en grande forme. On assiste à la première partie de Recondite, avant de filer nos verres de pastis à la main. Nous nous rendons à la petite maison dans la prairie afin d’y finir la soirée avec le set de Fatima Yamaha, The Black Madonna qui nous offre l’une de nos performances favorites du week end prolongé et le duo Talaboman afin de clôturer .

Samedi

De retour sur le magnifique scène De Red Bull Elektropedia Balzaal pour un magnifique coucher de soleil accompagné par les set de Mind Against (un de nos préférés du Dour) suivi de Kollektiv Trurmstrasse (vidéo). Une petite pause s’impose sur l’espace chill et restauration du Dour où il y a beaucoup de choix et peu d’attente. Tout le monde se met en route pour aller sur la scène de la CaverneFolamour nous offre le set le plus euphorisant de la semaine, tout le monde a le sourire au visage au moment d’entonner un remix de «  Ella elle l’a ».

Nous enchaînons sur le live de Paul Kalkbrenner, l’occasion d’entendre le fameux « sky and sand » tout en admirant les éoliennes qui nous entourent.

Paul Kalkbrenner @ Dour 2018

#ENreport #BelgiqueLe grand Paul Kalkbrenner qui nous a fait voyager le week-end dernier avec un grand classique.

Publiée par Electro News sur Dimanche 15 juillet 2018

 

Le dernier set du festival pour nous sera le B2B très énervé de Paula Temple & Rebekah qui permet de se défouler sur le dancefloor en guise de closing.

Dimanche

Cette année, la journée du dimanche était une journée très particulière! Nous avons eu le plaisir d’assister aux côtés de nos amis les belges à la victoire de l’équipe de France à la coupe du monde de football! Un moment intense de joies et de festivités qui nous a permis de terminer cette journée en toute beauté.

Retour sur ce moment magique:

World Cup Final – #dour2018

Félicitations à nos voisins français pour leur 2ème ⭐ Contents de vous avoir fait vivre cette finale sur la Last Arena. Ce soir, on fait la fête tous ensemble, continuez à crier DOUREUUUH comme vous le faites, ça réchauffera le coeur des Belges ! 🇧🇪 ❤ 🇫🇷

Publiée par Dour Festival sur Dimanche 15 juillet 2018

Commentaires