[Paris] Une résidence au Rex Club et de la techno dans les résolutions de Maison Close Records

13/01/2020

Maison Close Records démarre 2020 sur les chapeaux de roues et annonce une résidence exclusive au Rex Club. 1er rendez-vous de l’année ce mercredi avec une programmation rassemblant talents locaux et pionniers du genre.

Un label prometteur

Maison Close Records, le récent label de la scène rave parisienne avec notamment Lacchesi à sa tête, n’aura pas mis beaucoup de temps à se faire remarquer. Très présent sur la scène parisienne et plus globalement sur la scène européenne ces dernières années, Lorenzo n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il est également l’une des têtes pensantes de Pêché Mignon Records. Rapidement, il a su mettre en avant l’esprit déviant et tapageur de ce nouveau label avec notamment des sorties signées par Moth, HDN, ou encore l’incontournable Illnurse.

Un plateau calibré

Après avoir investit le mythique Rex Club pour ses trois premiers opus, et après un passage éclair au Glazart pour leur dernière, l’équipe repose ses valises dans le célèbre club de légende situé dans le 2ème arrondissement de la capitale.

Pour ce 5ème rendez-vous, on ne peut que féliciter le choix de la programmation qui se veut pointue et résolument moderne. La britannique Stephanie Sykes connue pour ses productions sombres, comme en témoigne Walking Alone partagera l’affiche avec l’un des résidents des incontournables soirées Herrensauna au Tresor à Berlin MCMLXXXV. Également présente à l’affiche, la boss du label Mekanikal Bloodshed Ma Čka et sa techno ravageuse. Certains ont déjà pu l’apercevoir il y a quelques jours sur Rinse à l’occasion d’une émission consacrée à Maison Close records.

Event Facebook

♣ Jeu concours ♣

On vous fait gagner 3×2 places pour la soirée.

Pour participer :

⇒ likepartage (en public) et tague tes potes de soirée sur cette publication

⇒ inscris ton nom et prénom et mail en commentaire ci dessous (⇓)

[toute participation non complète ne sera pas enregistrée]

 

 

 

 

Crédit photo: Victor Maitre

Écrit par

13/01/2020

Ça vous intéressera sûrement…

0 commentaires