En seulement un an, Seth s’est déjà imposé dans la nuit parisienne grâce à des événements qui ont su séduire les amateurs de warehouses. Après le franc succès de leur dernière édition composée à 100% de b2b, le collectif a décidé de poser à nouveau ses enceintes dans l’un des studios de la Plaine Saint-Denis le 13 avril prochain. 

Les ancien(ne)s de la scène acid à Paris

Pour cette quatrième édition, Seth a encore une fois concocté une programmation internationale. Ainsi, le légendaire CJ Bolland, poids lourd de la scène électronique depuis 30 ans, et Miss Djax, dont les passages à Paris se font rares, feront honneur de leur présence pour un retour dans les raves des années 90. Le duo américain 138 se joint également au programme pour un live sombre et ravageur. L’acid du duo hollandais Dentis sera également à retrouver sur la scène d’Exodus. Le serbe Scalameriya livrera quant à lui l’un de ces sets aux kicks puissants et aux sonorités saturées. Enfin, c’est Demian, résident des événements organisés par Seth, qui vient finalement clôturer le line-up pour chauffer la foule d’un événement qui s’annonce déjà bouillante.

Lieu et scénographie dantesques

Seth n’a pas vu les choses en grand seulement du côté de sa programmation artistique. Le lieu sera lui aussi un véritable atout grâce à ses 2 500m² et une hauteur sous plafond de 13 mètres. Pour couvrir une telle salle, le collectif a tout prévu : un soundsystem L-Acoustics massif qui s’adaptera à merveille à cette salle insonorisée. La scénographie s’annonce elle aussi conséquente avec un écran leds de 164 dalles pour un VJing sur le thème de l’Egypte antique élaboré par Havoc, duo exclusif pour l’événement formé par Orthodox et 2MAY. Un espace chill-out sera également installé par Triple-D pour les fêtards qui pourront profiter des températures printanières.

Event ici

♣ Jeu concours ♣

On vous fait gagner 2×2 places pour la soirée.

Pour participer :

⇒ like, partage (en public) et tague tes potes de soirée sur cette publication

⇒ inscris ton nom et prénom en commentaire ci dessous (⇓)

Commentaires