C’est Noël avant l’heure avec Exil, le crew se rend dans le célèbre Rex club le dimanche 22 décembre. La programmation sera totalement germanique, et pour la seconde fois, Len Faki sera l’invité de cette soirée qui précède les fêtes.

Une association qui n’en finit plus de faire bouger la France

Depuis 2016 l’asso Exil ne cesse de faire bouger la France et principalement sa capitale. Organisatrice d’événements en masse, elle a pour objectif de donner la chance à de jeunes artistes Français de se produire aux cotés de grands noms de la techno. Pour cela, avant chaque évènement un concours est organisé où tout le monde est libre d’envoyer son set ou son live. Exil en sélectionnera un pour vous. Cette année encore, beaucoup de leurs soirées ont été sold out avec de beaux nom tels que : Trym, Kobosil, Boston 168 et bien d’autres. Pour le dernier week-end avant Noël, le crew s’installera dans le très renommé Rex Club pour un nuit de folie. La tête d’affiche de la soirée Len Faki qui se produira pour la seconde fois dans ce club pour une soirée Exil la dernière étant il y a tout juste 1 an.

Une programmation venue directement d’Allemagne

Les noctambules du dimanche soir ne seront que satisfaits du cadeau que leur offre Exil avec un line-up 100% allemand. Car à côté du monstrueux Len Faki et sa techno surpuissante, il y aura SHDW et Obscure Shape. Le duo germanique fondateur du label From Another Mind aiment concocter des sons qui naviguent entre ciel et terre, pour un voyage musical des plus magiques. Pour une soirée techno réussie il nous fallait un b2b et ça tombe bien car Acierate et Tham s’en chargeront. Tout droits venus de Berlin, ils proposeront un set indus avec une pointe de sonorité acid. Vous l’aurez compris si vous voulez passer une dernière soirée techno avant les fêtes c’est là qu’il faut se rendre.

♣ Jeu concours ♣

On vous fait gagner 2×2 places pour la soirée.

Pour participer :

⇒ like, partage (en public) et tague tes potes de soirée sur cette publication

⇒ inscris ton nom et prénom et mail en commentaire ci dessous (⇓)

[toute participation non complète ne sera pas enregistrée]

 

 

 

 

Crédits photos:  Time Warp (cover pic) et Victorien Jacquemond