Pour célébrer les 10 ans du festival Selvamonos qui se déroule en Amazonie péruvienne, les membres de l’association du même nom ont voulu créer une première édition parisienne axée sur les musiques électroniques : Cosmobass World.Wild.Beats. Et ça se passe à l’Aérosol le samedi 2 juin de 14h à 02h.

Une programmation éclectique

Osée, originale et singulière, la programmation de la Cosmobass met l’accent sur les cultures électroniques du monde, en mettant en avant la scène musicale locale et internationale.

DJs sets afro-house, electro tropical et global bass se succéderont sur les 2 scènes de l’Aérosol : l’une en terrasse de 14h à 22h privilégiera une ambiance tropicale et familiale avec des DJs locaux, tandis que la scène intérieure, dédiée au label Enchufada Records, accueillera les plus gros noms de la scène global bass de 18h à 02h.

Ainsi, on retrouvera le duo péruvien Dengue Dengue Dengue, actuellement en tournée de présentation de son dernier EP « Son de los Diablos », les portugais Branko (Buraka Som Sistema) et Pedro (ex-Kking Kong), puis Mina, l’étoile montante anglaise de la scène afro-electro.

Des activités et foodtrucks pour une palette de découvertes

Temple du street art à Paris, au cœur du 18è arrondissement, l’Aérosol et ses 2 500 m² de terrasse peinte du sol jusqu’en haut des murs accueillera le festival pour la journée.

On y retrouvera des pop-up stores de créateurs locaux, des foodtrucks d’horizons différents pour ravir toutes les bouches (Pérou, Vénézuéla, Caraïbes), et on assistera en direct à la peinture d’une énorme fresque par un collectif de graffeurs.

Et ce n’est pas tout ! Pour s’immerger dans l’ambiance tropicale de la forêt jusqu’au bout, les festivaliers auront la possibilité de participer à une Cérémonie du Cacao, rituel qui consiste à honorer et célébrer les pouvoirs du cacao à travers la musique et la danse, guidés par une cheffe amazonienne. Attention : effets aphrodisiaques, euphorisants, énergisants !

Enfin, le festival proposera également un cours de bootyshake pour les moins timides, des massages tout-terrain pour les plus stressés, et du bodypainting pour les esprits plus artistiques.

Pas de quoi s’ennuyer, donc, pour cette première édition qui promet de plonger l’assistance dans l’ambiance de Selvamonos, en recréant une jungle urbaine avec une atmosphère sonore, visuelle et spirituelle invitant au voyage.

© Sebastien Girod

Définitions

Pourquoi « Cosmobass » ? Car l’idée première est d’explorer la sphère poreuse des musiques électroniques dans le monde d’aujourd’hui.

Pourquoi « world.wild.beats » ? Il suffit de parler un peu anglais.

Rejoins l’événement

♣ Jeu concours ♣

On vous offre 1×2 pass pour l’événement.

Pour participer:

⇒ like, partage et tague tes potes de soirée sur cette publication:

https://www.facebook.com/ElectroNews/posts/10156271233163798

⇒ inscris ton nom et prénom en commentaire ci dessous (⇓)

Commentaires