Pour la deuxième édition du Dox’art Festival, le collectif frappe fort et propose 3 jours de son non stop sur 3 scènes dans un tout nouveau lieu, du 29 juin au 1er juillet ! Psytrance, hardcore et techno feront bon ménage durant un week-end à Hambye, commune entre Saint-Lô et Granville, dans la Manche.

100kw de Funktion One pour l’Open Mind Stage

Cinq hectares de terrain, divisés en trois espaces sonorisés et décorés, seront là pour ravir les festivaliers ! L’Open Mind Stage sera principalement orientée psytrance, minimal et goa, avec notamment le portugais Louie Cut, le duo Crystal Mantis, Kaayaas ou encore Oddwave, patron français de la psytrance. La deuxième scène, nommée Chapi’Teuf, proposera elle des sets et lives plutôt acidcore, hardcore et techno, sur laquelle se produira le célèbre duo Subway Shamans, composé de Mr Gasmask et Epidemie. Mais aussi Vortek’s et sa tribe envoutante, aux côtés d’une jeune étoile montante de l’industrial techno, Nico Moreno et d’un pionnier français du frenchcore, Maissouille. Changement d’ambiance au chill out, au programme : de l’electro et de la house avec des djs régionaux tels que Mac Declos, faisant notamment parti de la programmation du festival Astropolis le 7 juillet.

L’accent mis sur la décoration !

Comme pour la première édition, Dox’art travaille avec des artistes internationaux afin de proposer des univers à part entière pour chaque espace. C’est donc Locus Pocus Deco, aussi présent sur la Trance stage du Element Mountain Festival cette année, qui proposera, comme l’an passé une décoration psychédélique pour la main stage. L’Outre Prod s’occupera du light show et du mapping sur les deux scènes. Le chill out sera lui décoré et sonorisé par Noctambule Area dans une ambiance ethnique et exotique.

Rejoins l’event !

 

♣ Jeu concours ♣

On vous offre 2 pass 2 jours pour l’événement.

Pour participer:

⇒ like, partage et tague tes potes de soirée sur cette publication:

https://www.facebook.com/130855968797/posts/10156307840613798/

⇒ inscris ton nom et prénom en commentaire ci dessous (⇓)

Commentaires