Aujourd’hui sort la 28ème release de l’écurie Vandal Records, avec cette fois-ci l’ukrainien NickBee aux commandes. Au menu, deux titres à l’atmosphère sombre et glacée, nommés respectivement “Blizzard” et “Ice Crack”.
 

NickBee – Blizzard

L’introduction du morceau laisse transparaître une aura énigmatique voire quasi-religieuse qui envoûte dès les premiers instants de l’écoute. Le build-up reste sobre et plonge dans une atmosphère très spirituelle, nous emmenant jusqu’au drop, quant à lui très sec et direct ! On reconnaîtrait entre milles les drumlines de Nickbee, toujours aussi cassantes et précises. La mélancolie qui se dégage du track est puissante, encore une belle corde ajoutée à l’arc de NickBee !
 

NickBee – Ice Crack

Dans le même esprit que Blizzard, Ice Crack reste très mental. Touches orientales et bassline profonde sont les maîtres-mots de ce morceau. Le build-up est lui aussi très tempéré, composé d’une multiplication de hats, d’une reese bass travaillée à la perfection et d’un kick roll entraînant. Au drop, l’atmosphère glaciale se fait sentir ainsi qu’une déferlante de vibes des plus menaçantes ! Mention spéciale aux différents passages breakés placés tout au long du morceau, ces variantes de la drumline classique apportent quelque chose de vraiment frais au track.

Après des passages remarqués sur les labels Invisible Recordings, Eatbrain ou encore MINDTECH RECORDINGS, NickBee prouve une fois de plus son originalité et sa précision grâce à cette nouvelle sortie.
OUT 27/02/2017 on Vandal Records

Commentaires