Le collectif Track .Nar compte bien faire résonner son nom le 11 mai dans la capitale des Flandres. En invitant ce qui se fait de mieux dans l’art de la scène rave locale et nationale, l’équipe espère bien marquer les esprits et raviver les souvenirs des anciens pour sa première soirée en entrepôt.

Un line-up explosif

Berlin, Londres, Paris, Tokyo, Amsterdam... I Hate Models n’en finit plus de sillonner les soirées partout dans le monde en distillant ses live multidimensionnels, précis et impitoyables dont lui seul a la clef ! Quel mix acid nous enverra dans l’espace ce vendredi-là ? À combien de bpm le français nous fera-t-il chavirer ?

Ensuite, le puissant TWAN nous fera profiter de sa musique rave-indus venue tout droit de la Belgique. Le lyonnais Process 404 s’ajoute enfin à la programmation pour le plus grand plaisir des fans de techno des 90’s.

Les énergumènes à suivre de près Weyner & Vanke et leurs lignes de basses lancinantes accompagnées de kicks violents seront là ainsi que leur pote UNKLS ; les 3 boys représenteront ainsi le collectif organisateur lillois Track .Nar composé de 7 potes !

On a eu affaire à un I Hate Models en grande forme ce samedi à la Fée Croquer!Petit aperçu de son passage ci-dessous.

Publiée par Paris Event Infos sur mardi 16 mai 2017

La scène locale justement représentée

L’hyperactif Kayak du collectif Makadam se ramène ; ainsi que Pawlowski, le dj résident du collectif Atmospheяe, qui jouera en b2b avec VCL pour un live des plus acidulés !

Les ch’timis enverront du lourd au niveau visuel avec l’artiste Tio Balouz qui occupera vos yeux en peignant une fresque pendant 12h lorsque vous zonerez vers l’Alternachill. Purpurea vous émerveillera par son mapping et ses visuels hypnotiques.

Enfin, pour ceux qui ont la gorge sèche rapidement, deux associations lilloises OFFRENT UNE PINTE à quiconque donne vêtements pour homme ou denrées non périssables pour venir en aide aux migrants !

Un collectif émergeant des tréfonds de l’after

Après plusieurs soirées à 120 dans un appart’ au centre de la ville et un open air déchaîné pour la fête de la musique 2017, le collectif affirme ses positions et explose les compteurs pour cette soirée de mai. Les organisateurs, dans une volonté de poursuivre la promotion de l’art et la culture rave, en profiteront sûrement pour sortir un label à la rentrée 2018. Ces derniers comptent bien donner l’impulsion de la warehouse à la ville et insuffler le goût de la rave lilloise pour ce premier évènement qui vise le millier de personnes.

En s’identifiant à un style de soirée plutôt belge que parisien, Track .Nar se placerait-il en pionnier de la rave en warehouse du nord de la France ?

Rendez-vous le 11 mai

 

Commentaires