Leohnart nous présente « Elements », un EP entre chill et downtempo atmosphérique

11/02/2020

En novembre dernier, l’artiste Français basé au Québec Leohnart sortait son nouvel EP,  « Elements« . Mélangeant les genres downtempo et chill. Le beatmaker illustre son amour pour la nature en lui rendant hommage dans ses productions. Dans son nouvel EP, Leohnart a créé 4 titres qui mènent l’auditeur dans un voyage tranquille à travers des paysages sonores opaques.

Le beatmaker inspiré par la nature

Leohnart, compositeur d’une imagination exubérante puise l’essentiel de sa musique dans la nature. Il cultive et recharge sa créativité en s’inspirant de la simplicité du monde naturel. Ses productions sont un savant mélange d’instruments ethniques, de synthétiseurs et de beats hypnotiques, ce qui rend ses compositions puissantes et réfléchies. Le but étant de guider l’auditoire à travers une expérience sonore riche et vers un pèlerinage dans le monde naturel. L’artiste s’inspire de Fakear, Clozee ou encore Bonobo : il utilise des claviers et des pads pour produire ses titres, ce qui rend une expérience live mémorable.

L’ascension du producteur français sur la scène du downtempo est significative : l’artiste est maintenant un des portes drapeau français de ce style musical à Montréal. Leohnart fait d’ailleurs partie du collectif Cosmovision Records de Montréal qui cherche à développer le downtempo dans la « ville des festivals ». Montréal est souvent vue comme une ville très orientée vers la techno, ce collectif essaye d’inclure le downtempo dans l’horizon sonore de la métropole. Ce collectif grandi de jour en jour et a notamment pu jouer à l‘Illusion festival cette année.

L’EP « Elements », une ode à la nature

L’EP « Elements » sorti sur le label XYZ/When We Dip est une composition de 4 tracks, assez différentes les unes des autres car elles ont toutes leurs propres histoires à raconter. La première track Baobab est très intense : elle monte crescendo avec beaucoup de sons en arrière-plan afin de nous déposer dans une jungle sonore. Les percussions sont utilisées avec parcimonie et l’ambiance sonore nous permet ainsi de se laisser à de profondes pensées. Nebulae nous transporte quant à elle dans les nuages, avec des sonorités très mélodieuses accompagnées peu à peu avec des percussions guidant l’oreille vers un groove plus profond. Whales nous plonge dans la profondeur des océans, avec une mélodie plus lente que dans les autres musiques. Enfin, Elders apporte une mélodie flottante assistée par un breakbeat organique le tout formant une harmonie sensationnelle.

EP par ici

Écrit par

11/02/2020

Ça vous intéressera sûrement…

0 commentaires