Dans quelques jours seulement se tiendra la nouvelle édition des soirées Jungle Juice organisées par les parisiens de Chwet ! Pour cette nouvelle messe musicale qui se tiendra à son habitude au Yoyo sous le Palais de Tokyo, le crew de la capitale nous fait l’honneur et le plaisir d’inviter plusieurs membres de Ram Records,  label anglais créé au début des années 90 par l’infatigable Andy C.

Une flopée d’anglais pour une déferlante de basses

Commençons par Delta Heavy. Véritable mastodonte de la scène bass music depuis près de dix ans, le duo londonien n’en finit pas de sillonner les soirées et les festivals dans le monde entier. Si Ben et Simon sont majoritairement connus pour leurs productions drum and bass comme ‘White Flag’ (dont le VIP est exceptionnel) ou ‘Gravity’, n’oublions pas qu’ils ont également sorti plusieurs tracks dubstep. L’immanquable ‘Get By’ par exemple.

Lors de cette soirée, nous pourrons également découvrir en exclusivité la nouvelle alliance formée entre DC Breaks et Loadstar. Si très peu d’informations ont circulé pour l’instant sur ce nouveau duo, nul doute que les deux artistes qui ont déjà collaboré ensemble à de nombreuses reprises, que ce soit sur des feats ou des remixs l’un de l’autre, sauront nous proposer un set à la hauteur de leur réputation. Leur set à Rampage 2017 n’était en tout cas pas passé inaperçu.

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule et concert

AudioAudioAUDIO ! Après plus d’un an de tournée avec Killbox, le duo qu’il a formé avec Ed Rush, c’est avec un immense plaisir que nous retrouverons le londonien pour une prestation solo lors de cette nouvelle Jungle Juice. Le créateur du méga anthem qu’est ‘Collision’ sait retourner les foules. Il nous l’a prouvé lors de la précédente édition du Let It Roll ainsi qu’aux dizaines de fois où nous avons déjà eu l’occasion de le voir ! Un immense artiste avec une précision à toute épreuve.

Né dans le sud de Londres, Chords a débuté la musique en tant que pianiste classique jusqu’à ce que son plus grand frère lui fasse rapidement découvrir la drum & bass. C’est à partir de là qu’il s’est essayé lui-même à la production de ce genre. Il se fait repérer par nul autre que le grand Andy C et se fait signer en 2013 sur chez Ram Records. C’est avec ses influences personnelles, les influences jungle et garage de ses frères, et la bibliothèque jazz et funk de son père, que Chords a su créer une drum & bass riche, mélodique, aux lignes de basses profondes que nous avons hâte de découvrir !

Si l’estonien Sound in Noise est un peu l’inconnu de la soirée, on ne doute pas une seule seconde que cet artiste également signé chez Ram Records saura se faire remarquer pour ses débuts à la Capitale. Le seul non natif anglais devra s’imposer et proposer un set à la hauteur car le reste des headliners est … plutôt effrayant !

Event Facebook

Aucun texte alternatif disponible.

 

 

 

Commentaires