L’ambiance des raves d’Amsterdam revient se mélanger aux ondes estivales espagnoles pour la 4è fois. Pendant 2 jours, les 10 et 11 août 2018, le DGTL accueillera au Parc del Forum de Barcelone toutes les pointures et têtes d’affiche de la scène électronique. On a bien dit « toutes ».

L’expérience DGTL 

En seulement quelques années, le festival barcelonais a su s’imposer comme le rendez-vous de l’été à ne pas manquer. Mais pourquoi a-t-il autant de succès ? En bord de mer Méditerranée, c’est un terrain de bitume et de métal qui accueille les festivaliers, ce qui fait retrouver au public l’atmosphère des warehouse tout en se dandinant sous le soleil barcelonais. 35 000 personnes ont fait le déplacement l’année dernière, et c’est pour cause : le festival offre chaque année une expérience sonore et visuelle axée sur l’écologie plus que spectaculaire.

Un festival qui se veut innovant d’années en années

Pour la petite histoire, c’est en 2015 que le DGTL originaire d’Amsterdam s’en allait pour Barcelone. L’année suivante, la programmation s’agrandissait avec l’ajout d’une 4è scène et l’on ne trouvait sur le site que des menus 100% végétariens. Le recyclage d’urine et l’emploi de réfugiés et sans-abris aux stands alimentaires constituaient aussi une partie de leur plan qu’ils ont appelé Révolution. C’est d’ailleurs grâce à toutes ces innovations et initiatives écologiques de la sorte que le festival a gagné plusieurs récompenses. En 2017, c’est à São Paolo et à Santiago que le festival atterrissait pour la première fois.

Ce qui ne change pas, en revanche, ce sont les incroyables effets visuels et les époustouflantes décorations mis.e.s en place chaque année, et surtout, la qualité du line-up.

Un line-up inégalable

On rêvait déjà devant le line-up annoncé de l’édition à venir. En effet, parmi les nombreuses têtes d’affiches, s’ajoute Dixon, n°1 du top 100 des DJs Resident Advisor, puis Ben Klock, le papa de la techno allemande. On retrouvera aussi des pointures que l’on n’a encore jamais vues à DGTL Barcelone : le Sud-africain Black Coffee et sa house exigeante et visionnaire, Motor City Drum Ensemble et le magicien sonore DJ Koze. Dur de rivaliser devant ce line-up plus que compétitif.

DGTL est sans doute l’un des festivals les plus convaincants et qui détient le don de faire venir le plus de mentalités différentes possibles, ne cessant jamais de surprendre son public. C’est une expérience à réaliser au moins une fois dans sa vie car ces deux jours à Barcelone sauront à coup sûr satisfaire vos oreilles et vos yeux comme il se doit. Et vous voudrez y retourner.

Rejoins l’événement

 

 

 

Rédactrice: Morgane Le Coeur

 

Commentaires