Un nouvel EP se dessine dans la scène drum and bass, celui de Joakuim avec des rythmes tantôt acid, tantôt épurés. Fraichement sorti chez Huski Records, cet EP s’annonce déjà comme une bombe sonore.

Un nouveau label dans le paysage français

Né en France mais aujourd’hui exporté à Mexico, Joakuim (photo) est fort de plus de 10 ans d’expérience dans la Drum and Bass. Ses œuvres entre Deep et Liquid ont pu paraître sur de grands labels tels que 31 Recordings et Fokuz Recordings.

Son dernier EP s’intitule « Le Clebs » et marque la première sortie de Huski Records, label fondé par le français Seereal qu’on a pu connaître chez Im:LTD, Celsius, mais aussi chez Influenza ou encore le fameux label de J Majik, Infrared Records. Huski Records s’annonce comme un nouveau label made in France débordant de qualité et l’EP comporte 3 morceaux très appréciables dont un remix de la track éponyme par Ill Truth.

Un EP grondant et épuré

« Le Clebs », morceau éponyme, commence avec quelques légères percussions breakées ainsi qu’une ambiance spatiale. Le tout progresse puis laisse place à un sample de voix mystique suivi d’un drop, épuré et clair mais toujours accompagné de cette ambiance chargée. Des sonorités distordues et inquiétantes rappellent à s’y méprendre les synthés acid techno de la TB 303 et viennent ponctuer la progression du drop. La prod est soignée, l’ensemble est tantôt relaxant tantôt angoissant mais toujours lyrique, les rythmiques, ambiances et synthés donnant à l’ensemble une vibe méditative. Un titre particulier comme on en entend rarement !

Le remix d’Ill Truth se révèle très fidèle à la vibe de l’œuvre de Joakuim, les ambiances, synthés et voix restent très similaires à l’originale. La différence se situe notamment dans les basses, plus rondes et dynamiques qui rappellent celles du légendaire Break tant dans leur design que dans leur groove. Les drums sont également modifiés avec des percussions plus agressives et un rythme 2 step. Ill Truth signe là un remix réussi dont les fans du morceau original sauront apprécier la justesse. Le morceau a notamment été joué par Calyx & Teebee sur la BBC1.

Enfin, « Electronica » redéfinit le mot « épuré ». Le titre commence avec une ambiance légère et quelques cymbales qui marquent le tempo. L’ambiance se charge progressivement puis refait discrète avant l’arrivée d’un drop efficace. Les drums sont breakées et nets puis se réverbèrent dans tout l’espace sonore. Une basse un poil acid vient ponctuer régulièrement la rythmique. Le titre est tout aussi soigné que le précédent et est agréable à l’écoute. On recommande chaudement !

Dans l’ensemble, on apprécie d’autant plus ce type de DnB atmosphérique que ce style se fait rare de nos jours ! Merci à Joakuim et Ill Truth pour ces trois pépites, on a hâte d’en entendre plus !

EP à l’écoute ici