A l’heure où les arbres fleurissent, où les jours rallongent et les températures se réchauffent, où les terrasses se remplissent et les pique-niques refont leur apparition, l’envie de faire la fête en extérieur jusque tard le soir se fait fortement sentir. Et ça tombe bien, car la Station – Gare des Mines a choisi pile ce moment pour lancer sa nouvelle saison estivale.

La Station – Gare des Mines – Présentation

[ Retour en images ] La Station – Gare des Mines ? C'est un laboratoire convivial, festif et hors format consacré aux scènes artistiques émergentes et présentée par le Collectif MU dans le cadre des Sites Artistiques Temporaires (démarche initiée par SNCF Immobilier).En une cinquantaine d'événements, dont une trentaine gratuit ou à prix libre, plus de 270 artistes et groupes programmés avec près de 40 organisateurs et labels indépendants, La Station a accueilli près de 25000 visiteurs en 4 mois. La clôture de cette 1ère saison aura lieu le dimanche 30 octobre, save the date…Images & Montage © Arthur Gouté sur une musique de Sydney Valette.

Publiée par La Station – Gare des Mines sur vendredi 30 septembre 2016

La Station, qu’est ce que c’est ? Un peu d’histoire.

Ancien entrepôt de stockage de charbon en déshérence devenu successivement discothèque puis abri pour squatteurs, la Gare des Mines, implantée au cœur d’une zone de transit de la Porte d’Aubervilliers entre périphérique, hangars et magasins généraux, a connu bien des vies.

Une implantation éphémère…

Depuis mai 2016 et son occupation par le Collectif MU dans le cadre des Sites Artistiques Temporaires, démarche d’urbanisme transitoire initiée par SNCF Immobilier, la Gare des Mines s’est transformée en un nouveau lieu culturel et festif dédié aux scènes artistiques émergentes jouissant d’un cadre brut et unique situé à l’intersection de Paris, Saint-Denis et Aubervilliers.

Crédit : Otto Zinsou

… et décomplexée

Devenue lieu de référence de la scène alternative parisienne, la friche accueille tout au long de l’année concerts, projections, expositions et événements festifs ainsi que de nombreux résidents (architectes, musiciens, plasticiens, développeurs) et un fab lab.

Forte de deux phénoménales saisons passées en plein air, La Station – Gare des Mines ouvre à l’automne 2017 les portes de ses espaces intérieurs pour continuer l’aventure. Soit 600m2 qui se sont progressivement révélés au public tout au long de l’hiver : deux salles de concerts modulaires au rez-de-chaussée et en sous-sol

A partir du 1er mai, il sera donc possible de danser et profiter de la musique en intérieur ET en extérieur !

Une programmation intense et pointue

Après une journée dédiée au droit à la paresse le 1er mai, les hostilités débuteront en fanfare le week-end des 4 et 5 mai avec 2 jours de fête où s’alterneront concerts et DJ sets avec JC Satan, Nick Klein et Zaltan entre autres.

@ Otto Zinzou

Ensuite, de nombreux temps forts marqueront l’été. On pense notamment à la première édition du festival Ideal Trouble, du 17 au 21 mai, qui accueillera des artistes de renom comme Boy Harscher, Das Ding, Ramleh, Barnt b2b Superpitcher, AZF ou Noir Boy George.

Une autre première aura lieu les 15 et 16 juin : celle du collectif Positive Education qui exporte pour la première fois son festival en dehors de Saint-Etienne. Amateurs d’EBM, de techno industrielle, de musiques électroniques expérimentales et autres coldwave ou synthpunk, ce rendez-vous s’annonce d’ores et déjà immanquable.

De nombreuses autres surprises vous attendent tout au long de l’été et même si on ne peut pas vous en révéler plus pour l’instant, on peut vous assurer que vous n’allez pas être déçus !

En attendant on vous invite à aller jeter un œil à tous les événements déjà dévoilés sur la page Facebook ou le site Internet de la Station.

Et il se peut fortement qu’on ait des petits cadeaux à vous offrir sur nos réseaux donc soyez vigilants 😉

Photo à la une : Otto Zinzou

Commentaires