Du 11 au 15 juillet 2019, Hospital Records prépare la seconde édition de Hospitality On The Beach dans la ville du bord de mer de Tisno en Croatie.  Pour l’occasion, nous avons eu l’immense honneur d’échanger quelques mots avec Martin Schober alias Mefjus et de lui poser quelques questions sur le festival, sa musique et sur lui même !

Hospital Records is working on the second edition of Hospitality On The Beach which will take place in Tisno, Coratia. For the occasion, we had the chance to interview Martin Schober aka Mefjus and ask him some questions about the festival, his music and himself !

Comme l’an dernier, tu seras à Hospitality On The Beach cet été sur la scène Korsakov. Comment c’était de jouer à Tisno et comment tu sens cette seconde édition ?

Like last year you will be headlining this years edition of HOTB fest on Korsakov stage. How it was to play in Tisno and how do you feel about this year edition ?

 Le festival de l’année passée était super. J’ai joué un set nocturne et le public était vraiment dedans, les gens étaient sympathiques et cools, et Tisno est une ville magnifique. J’ai d’ailleurs tellement aimé Tisno que j’y suis resté un jour de plus pour profiter du site et prendre un peu de vacances !

 Last year was awesome, I played a night time set and the crowd really was into it. The people there are super nice and friendly, and Tisno looks so good. I love Croatia, every show I play there is great the crowd is great. Actually I enjoyed it so much that I stayed an extra day!

Tu joueras aux cotés d’artistes tels que Whiney, Bou et Kyrist qui ne sont pas des artistes Neurofunk. A quoi devons nous nous attendre de ton set?

You will be playing alongside names such as Whiney, Bou and Kyrist which aren’t much of Neurofunk artists. What will you play?

(rires) Et bien en tant que DJ il faut savoir s’adapter à l’heure de passage et au public que l’on a en face de soi. J’alternerai surement entre Neurofunk, Deep et Hip-hop. Il n’est pas nécessaire d’être fâché tout le temps !

(Laughs) Well as a DJ you have to adapt to the crowd and to the time you’re playing. I certainly will make some variations between Neuro, Deep and Hip Hop. It’s not necessary to go hard all the time !

Tu as littéralement retourné les D&B Awards de cette année en raflant les prix de meilleur album (Manifest) ou meilleur producteur. Qu’est ce que ça te fait ?

You’ve been smashing it on this years D&B Awards winning best album (Manifest) and best producer awards. How do you feel about that ?

Pour être honnête j’ai été pas mal surpris de mon succès. Je suis très fier de l’accueil que Manifest a reçu malgré tout. J’ai passé un super moment à la cérémonie et je suis plus motivé que jamais pour 2019. Merci à l’équipe des D&B Awards et à tous ceux qui ont rendu ce rêve possible !

I was actually quite surprised tbh, but still i’m really proud on how well the album was received. I had a great time at the ceremony, That just motivates me even more for 2019. So thanks a lot to the D&B Awards crew and to all the people that made it happen !

Tout ça doit demander beaucoup de temps de travail. Combien de temps passes-tu par semaine à améliorer tes snares ?

Obviously this has to take a shitload of work, how much time do you spend a week making the snares better ?

(Rires) Je travaille ma production du lundi au jeudi ou au vendredi selon mes dates de DJ, à raison de 10 à 12 heures de travail journalier. Le week-end je vais assurer mes bookings de DJ !

(Laughs) I’d say that from Monday to Thursday or Friday I spend an average of 10 to 12 hours a day producing. Then in the week end I go play my shows !

As tu une track préférée sur ton album Manifest ? Ou une track avec laquelle tu te sens plus « connecté » ?

Do you have a favorite tune on Manifest ? Or a tune you feel particularly connected to ?

J’aime beaucoup The Sirens. J’ai passé beaucoup de temps à la composer, c’est un morceau qui fait voyager du début jusqu’à la fin et elle a un fort potentiel en DJ set. Elle représente bien l’album dans son entièreté.

Hmmm, I actually like The Sirens a lot. I have put a lot of time in the writing on this one, it’s a tune that puts you on a journey from the beggining to the end, and it has a strong DJing potential. It just embodies what the whole album is about.

Une dernière question pour nos lecteurs, qu’est ce que tu as à dire à toutes les personnes qui viennent cet été à HOTB, et qu’est ce que tu dirais à ceux qui hésitent encore ?

Last but not least question : what would you say say to all the people coming to this summer’s edition of HOTB, and what would you say to those who still are hesitating ?

Je leur dirais juste de venir, c’est un festival vraiment spécial, la nature y est belle et il y a une proximité unique avec le public. Je ne suis pas quelqu’un de particulièrement sociable, je ne m’éternise généralement pas à mes gigs mais comme je le disais plus tôt, l’endroit est si agréable que je suis resté un jour de plus pour prendre des vacances. Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

I’d say « just come », it’s a really special festival, nature’s beautiful and there’s that intimate connexion with the crowd. I’m not that much of a social personnality, I usually don’t stick for too long at gigs but as I said it was so gorgeous that I stayed an extra day to chill. So, you know what to do !

 

Merci Martin pour nous avoir accordé un peu de ton temps, nous avons hâte de te revoir sur la plage cet été !

Thank you Martin for giving us some of your time, see you in July at the beach then !

Event