Les éditions 2015 et 2016 s’étant déroulées à Avignon, le festival choisit cette année d’aller poser ses valises au Parc des Expos à Toulouse.
On espère que les 24 000 m² du Parc seront bien aménagés car pour le moment on reste sur un magnifique souvenir de l’édition 2016, notre report ICI.


Pour cette 3ème édition, Insane propose 5 scènes réparties dans 5 halls et en extérieur, aux ambiances différentes.

Le Camion Bazar revient cette année pour le coin chill-out du festival. En extérieur, il y aura le Village Food Truck où l’on pourra se réfugier quand on aura un petit creux mais aussi des stands artisanaux.

 

PROGRAMMATION

Pas loin de 50 artistes ont été sélectionnés pour festoyer au Parc des Expos pendant 13h d’affilée !

Commençons par la scène WAREHOUSE. Comme pour la dernière édition, ce sont des artistes techno qui s’invitent sur cette scène. Seront présents deux monuments du paysage technoïde : Joseph Capriati et Stephan Bodzin (live) pour secouer le hall WAREHOUSE avec leurs basses ténébreuses. Notre protégé Kölsch au chapeau noir jouera à Toulouse pour la première fois, on s’attend à un set mélodique et hypnotique en espérant entendre « The Road «  de son dernier album 1983 dans sa longue liste de très bonnes productions ou encore son mythique « Loreley » (1977) – en écoute ci-après -. On retrouvera aussi parmi les 10 artistes de cette scène Romulus de retour cette année alias le loup-garou de la techno mélodique prêt à en découdre avec des productions toujours très bien abouties comme ce bon vieux « Bad Mood » sorti en 2012 qui continue de nous habiter !

 

Cette année encore, la PANDEMIC stage continue d’accueillir les fervents représentants des différentes déclinaisons de la hard music. Vous l’aurez compris, c’est la scène qui va pousser dans l’extrème les origines de la techno. On y retrouve les grands noms côté hardcore avec Angerfist, qui promet à chacun de ses passages un show prêt à faire jumper les foules. Un versus franco-néerlandais va faire des étincelles pour la 3ème année consécutive : Le Bask et Dr Peacock pour vous servir un set frenchcore ! Vous retrouverez également Mad Dog, Rotterdam Terror Corps, mais également un autre duo Radium & Maissouille, sans oublier F.Noize, PartyRaiser et bien d’autres à (re)découvrir pour certains.

 

Sur la WORLD TRANCE stage, Neelix apportera la touche mélancolique et pleine de sensibilité à travers sa musique progressive bien rôdée. Bien évidemment, World Trance ne rime pas avec douceur et c’est donc surtout de la lourdeur que vous sentirez toute la nuit sur cette scène avec notamment Le duo en vogue Vini Vici. On a encore en tête « the Tribe » ou leur remix « Free Tibet » d’Hiligh Tribe qui les a propulsés sous les projecteurs atteignant même le Top 3 des ventes sur Beatport. Avalon et Sonic Species se rallient du côté obscur de la trance : la psy-trance ! Tristan & Lucas vous mèneront non pas sur un long fleuve tranquille mais bel et bien dans un voyage psychédélique empreint de bonnes vibes (c’est d’ailleurs ça qu’on aime dans la psytrance), tandis qu’Ajja en versus avec Braincell (pour une première mondiale on le précise!) vous emporteront dans les profondeurs du psychédélisme… Prêts à galoper ?!

 

 

Pour l’édition 2017, la GROUND stage devient la JUNGLE JUICE stage, scène préparée par le plus gros organisateur des soirées bass music dans notre capitale. Et Jungle Juice nous envoie du très lourd niveau programmation, de quoi nous assommer pour toute une année ! Les junglists toulousains ont eu la chance de les voir tous cette année au Bikini ou à l’Inox. Nous aurons donc une programmation majoritairement neurofunk avec Maztek, le digne représentant italien du genre, suivi de Neonlight, connu pour la violence de ses sets très mélodieux. On s’attend à ce que Mefjus nous sorte de nos goncs avec ses très lourdes productions remixées et reprises par bon nombre de ses compères autant en deep neuro qu’en neurofunk , et c’est sans compter sur l’excellent Pythius qui risque de nous balancer un set ultra-puissant comme il a coutume de le faire. Et s’ajoutent à ce magnifique plateau Dirtyphonics et Agressor Bunx. Nous sommes impatients de voir défiler tout ce petit monde dans une même soirée !

 

 

Petite nouveauté de cette année, plus de NUAGE Stage où Petit Biscuit, FKJ ou encore Superpoze jouaient l’année dernière. La scène LIVE qui la remplace n’a rien à voir avec la musique que proposait la Nuage puisqu’on aura du rap, du hip-hop, de la deep house et un peu de minimale. Présente sur le début de soirée, la scène hébergera Comah et Reflex côté électro, Dario Rossi pour du street drumming, puis Joke et Lorenzo côté rap/hip-hop.

 

 

COMMENT SE RENDRE AU FESTIVAL ?

Le site du Parc des Expositions est idéalement situé en bordure du centre-ville de Toulouse, accessible en métro, en tram, voiture, vélo, trottinette, … et à pied si vous le souhaitez !

Le métro le plus proche est Palais de Justice sur la ligne B + 10 min de marche ; l’arrêt de tramway « Île du Ramier » des deux lignes se situe à moins de 10 min du Parc des Expos.
Pour ceux qui arrivent en voiture, il y a plusieurs parkings mis à disposition proche du site, dont celui du Parc des Expos.
Si vous souhaitez accéder au site à vélo histoire de s’échauffer pour la nuit vous avez des stations de vélib un peu partout dans Toulouse.
Enfin, pour celles et ceux qui viennent en train, la gare de TOULOUSE MATABIAU a son arrêt de métro. Vous serez en 15 min au festival (métro + marche). Plus d’infos sur le site de Tisséo.

 

JEU CONCOURS

Un jeu est toujours en cours pour gagner des places : 2×2 places à remporter jusqu’à la semaine de l’événement.

Participer au jeu concours

Evénement

Rendez-vous le 6 Mai !!!

<

Commentaires