C’est à la sixième reprise que l’équipe de Bougnat Sound propose trois jours de vacances sonores – du 29 au 31 août – aux portes des volcans d’Auvergne. De nouveau cette année seront au programme trois jours de son, baignade et activités en tout genre. Le tout en plein cœur de l’écrin de verdure dont dispose le village de Saint Gervais d’Auvergne.

À chaque jour suffit son style

Chaque journée du festival sera placée sous le signe d’un genre musical différent, pour le plaisir du plus grand nombre ! Ainsi KZR Totem Freedom prendra possession de la scène le jeudi, pour l’ouverture d’une première soirée d’anthologie entièrement gratuite, à grands coup de vinyles, entre hardtek et tribe. Ils seront par la suite relevés par Nout, Electrobugz, Noisebuilder et KRS du légendaire crew Heretik System. Après cette mise en jambe qui promet d’être musclée, la seconde soirée laissera place à la trance avec quelques-uns des plus appréciés de la scène tels que Mandragora, Billx, Belik Boom, La P’tite Fumée ou encore Lyric Noise. C’est une redescente toute en sonorités reggae et dub qui sera proposée pour l’ultime soir du festival. La petite bourgade accueillera un certain nombre des piliers français du genre tels que Lyricson ou encore les mythiques Raggasonic. À leurs côtés se produiront également le jeune Bisou, Les Callunards De La Paix ou encore Manudigital.

Les petits plaisir annexes

Parce que l’on en a jamais assez, les organisateurs ont prévu une scène supplémentaire qui officiera la journée au centre du village. Cette scène Sound System sera ouverte à tous de 14h à 18h, mais la programmation reste encore à être annoncée. Outre ces quelques notes supplémentaires, il sera donc possible aux festivaliers de profiter du joli marché local, ainsi que des mets gourmands traditionnels proposés par le restaurant du village, le tout, avant d’aller visiter le plus grand temple bouddhiste d’Europe.

Event

♣ Jeu concours ♣

On vous fait gagner 1 pass pour le festival.

Pour participer :

⇒ likepartage (en public) et tague tes potes de festival sur cette publication

 

 

 

Crédit 2nde photo : Timagin