(the whole content of this interview is also available below, in English)

Le 5 Novembre prochain, Get in Step organise une soirée RAM Records. RAM existe depuis les prémices de la scène drum and bass. Ce label légendaire géré par Andy C s’évertue depuis 1992 à en faire un symbole du fer de lance de la drum, aux UK et dans le monde.

Aujourd’hui, RAM accueille en son sein des artistes parmi les plus reconnus tels que DC Breaks, Loadstar (qui seront là pour la prochaine Get in Step !!), Audio, Frankee, Mind Vortex, Wilkinson ou encore Teddy Killerz

 

14568107_1152750784768084_7524324725369694892_n

 

A l’occasion de cet événement exceptionnel, nous avons eu la chance de pouvoir poser quelques questions à June Miller, duo néerlandais devenu totalement incontournable à quiconque s’intéresse de près ou de loin à la drum and bass.

 

Interview

Hello June Miller ! Très heureux de vous avoir de nouveau à Paris. On a toujours en tête l’énorme Get in Step x RAM qui a eu lieu en Novembre dernier, avec vous aux cotés de Teddy Killerz et Mind Vortex ! C’était déjà un sacré bordel…

June Miller: Ça l’était sans aucun doute et nous sommes heureux d’être de retour!

 

On a beaucoup entendu parlé de vous pendant l’année 2016! Parmis les nombreuses releases que nous pourrions citer, votre collab’ dantesque avec Teddy Killerz – Wildlife -, votre EP subtil et profond sur le label Eternia Isis / Cave in -, ou encore votre énorme track Spin Test, sorti sur Ram Records, sont autant de preuves qui nous montrent à quel point vous êtes des producteurs aux nombreuses facettes. Comment arrivez-vous à toujours vous ré-inventer dans votre style, à mesure que vous sortez de nouvelles musiques?

Expérimenter est une partie si importante du processus de création de musique, et de tout processus créatif en général. Faire de la musique requiert un certain nombre de capacités que l’on apprend en suivant des règles, en écoutant de la musique d’autres artistes et en utilisant son bon sens. Mais cela requiert aussi une manière de penser qui n’est pas aussi simple à assimiler et qui n’est pas guidée par le bon sens ; en réalité, c’est plutôt l’opposé. Parfois, il vous faut penser complètement en dehors des standards afin de continuer à vous surprendre vous même, ou bien comme vous le dites, vous ré-inventer. C’est exactement ce qui rend la musique aussi intéressante et intangible. Nous ne sommes pas non plus le genre de personnes qui se contentent de ne produire que dans un seul et même genre, encore et toujours, donc je dirais que pour nous, tout cela vient plutôt naturellement.

 

Et lorsque l’on parle des différentes choses sur lesquelles vous avez travaillé cette année, il est difficile de ne pas évoquer votre extraordinaire Opening au festival Let it Roll Festival 2016. C’etait sans le moindre doute l’un des instants phares du festival. Est-ce que vous pourriez nous en toucher quelques mots?

C’était en effet un grand projet pour nous! Nous n’avions jamais eu à travailler sur ce type de concept, réaliser un show d’ouverture d’un festival comme celui-ci. C’est très agréable de travailler dans une optique différente de d’habitude, et de créer de la musique avec un autre but. Je pense qu’il s’agit aussi d’une étape qui entre dans la continuité de notre album « Robot & Romans ». Cet album est aussi une histoire continue, sans coupures ; l’idée était déjà d’emmener les gens qui l’écoutent au sein d’un voyage musical, c’est quelque chose que nous avons toujours souhaité faire. Du coup, l’opportunité d’étendre cette idée et de l’amplifier, avec des feux d’artifice, des jeux de lumières (etc..) était la continuité naturelle.

 

Let it Roll Opening 2016

Let it Roll Opening 2016

 

Parlons un peu du futur… Que pouvons-nous attendre de votre part dans les mois qui arrivent?

Toutes les versions étendues des tracks utilisées pour l’Opening Show du Let it Roll seront release sur un EP qui sortira sur Ram, en partenariat avec Let it Roll. Ce sera release début Novembre et contiendra aussi la version que nous avons utilisé pour l’Opening, gardez un œil ouvert, ça arrive! Nous avons aussi une série de collaborations très intéressantes à venir, mais je ne peux pas encore vous donner tous les détails !

 

Un grand merci d’avoir pris le temps de répondre à nos questions, on a vraiment hâte de vous voir de nouveau retourner la foule Parisienne avec votre technique et votre énergie !

Nous aussi, merci pour l’interview, on est impatient revenir passer un bon moment avec tous les « crazy party people » de Paris !

 

jmparis

June Miller @ Get in Step xx RAM Records, Nov. 2015

 

La Get in Step presents RAM Records aura lieu le 5 Novembre prochain. Il reste des places à prendre, et on vous rappelle que Drum & News vous en fait gagner ! Plus d’infos par ici !

 


 

INTERVIEW (EN)

Hi June Miller ! Really glad to have you back in Paris. We still have in mind the huge Get in Step x RAM party that occurred last November, with yourself, alongside Teddy Killerz and Mind Vortex ! This really was a complete mess…

It certainly was and we’re glad to be back again!

 

We heard a lot from you in 2016! Among the massive releases we could list up, your killer collab with Teddy Killerz – Wildlife -, your chill & deepish release on Eternia – Isis / Cave in EP -, or your huge Spin Test out on Ram Records all leads to the idea that you really are multifaceted producer. How do you manage to keep on re-inventing your style in the different releases you are delivering?

Experimenting is such an important part of making music and creative processes in general. Making music requires a set of skills you can learn by following rules, listening to other music and using your common sense. But it also requires a way of thinking that is not as easy to learn or driven by common sense, in fact, it’s quite the opposite. Sometimes you have to think completely outside the box to try and keep surprising yourself, or as you say, reinventing yourself. It’s exactly this part that makes music so interesting and intangible. We’re also not the type of people that are comfortable doing the same style over and over again, so I guess it kind of comes naturally for us as well.

 

And when it comes to enumerate the different things you achieved in 2016, how could we not talk about your incredible Opening at Let it Roll Festival 2016. Gosh, this definitively was one of the highlights of the festival. Can you tell us a bit more about this?

This was indeed a big project for us! We’ve never done anything like making a score for an opening show like this. It’s very refreshing to work from a different perspective and make music with another purpose. And as we love exploring new things this 18 minute project was something we wanted to do for a long time. I think it’s also a logical step forward after our album « Robots & Romans ». The album is also one continual story without any breaks and trying to take people with us on a musical journey is something we have always wanted to do. So the opportunity to extend this whole idea with fireworks, light show etc just makes a lot of sense.

 

Now let’s talk about the future… What can we expect from you in the upcoming months?

All the extended versions of the Let It Roll opening tracks will be released as an EP on RAM in conjunction with Let It Roll. It will be released early next month and will also feature the complete score from the opening ceremony, so keep an eye open for that! We’ve also got a string of really exciting collaborations coming up, but I can’t give you any details yet!

 

Thanks a lot for taking the time to answer our questions, we cannot wait to see you smash the Parisian crowd once again with your technique and your energy !

Same here, thanks for the interview and definitely can’t wait to get back and have a good time with all the crazy party people in Paris!

Commentaires