Depuis fin mars, le mythique collectif Camion Bazar a lancé son label. Il se veut à leur image : joyeux, électrique, colorée et un peu bizarre.

Un EP inspiré du fourgon du Camion Bazar

Après plusieurs années à voyager de festivals en festivals et de clubs en clubs, le Camion Bazar continue sa route et évolue en créant son propre label. En effet, le collectif a sorti récemment son premier EP : Silent Bloc. Composé de trois titres, celui-ci tire son inspiration de la vie de routard et du monde des fourgons à laquelle l’auteur Romain Play a été confronté. Ce petit génie de la musique est autant doué que surprenant lorsqu’il est derrière les platines. Après avoir ensorcelé les plus grands clubs d’Europe tel que le Rex Club ou encore le Fuse, il a décidé avec l’aide de ses compagnons de revenir à son amour de toujours : la production. De plus, étant l’un des pères fondateurs du Camion, il était tout naturel qu’il ouvre le bal avec cet EP qui a déjà conquis Laurent Garnier ou encore Jennifer Cardini.

Côté musique, l’EP démarre tout doucement avec Point Mort : un son à 80 BPM composé d’une basse groovy à souhait avant d’arriver sur un gros kick après un break intense. Puis le titre PO/GO fait son entrée avec cette fois ci une ligne de basse bien plus rythmée couplée à une ambiance musicale nous plongeant dans un monde fantastique. Enfin, Beau comme un camion arrive à tout allure avec ses sonorités originales tirées des bruits du fourgons. Effectivement, porte qui claque, clefs sur le contact ou encore bruit de frein à main ont été retravaillés pour créer ce titre unique.

Deux événements à Paris liés à cet EP

Afin de mettre en lumière leur nouvelle création, le collectif à d’ores et déjà prévu 2 événements. Le premier se déroulera le 16 avril de 19h à 22h au Dinozor pour une release party, le but étant de faire découvrir aux amateurs ce nouvel EP autour d’une bière bien fraîche. Puis le 21 avril, le camion pose ses valises à La station gare des mines pour une soirée se déroulant de 16h à 2h du matin. Au programme : 3 scènes, un stand de vrais tattoos, du gros son, de la techno… bref une folle soirée comme sait le faire le Camion Bazar.

Commentaires