En janvier, Pyramiid sillonne les 4 coins de la France au son de la trance progressive et de la hardtek

14/01/2020

Le label Pyramiid démarre sa programmation de l’année sur les chapeaux de roues. Lyon, Tours et Clermont-Ferrand seront les premières à accueillir des grands noms trance et techno en cette deuxième partie du mois de janvier.

Pyramiid, le label venu d’ailleurs

C’est en 2014 que la soucoupe Pyramiid a atterri sur la planète France, laissant les ovnis qui l’habitent sublimer nos dancefloors. Outre une partie label abritant des artistes tels que Lethyx, Nekuia, Smilly ou GRAviiTY, ils importent surtout l’esprit des free parties dans les clubs de l’hexagone, avec plusieurs concepts de soirée. Loin d’avoir chômé ces six dernières années, ils ont accueillis des grands noms et jeunes prodiges progressive ou minimal trance, techno et hard comme Highlight Tribe, Infected Mushrooms, Billx, Unlogix, … Le programme pour 2020 ? Poursuivre leur lancée vers les étoiles avec de nouvelles dates, de nouvelles villes et de nouveaux artistes. Pour la deuxième partie de janvier, 3 dates sont déjà annoncées, ainsi qu’une au 1er février.

Cocktail trance, techno et hard

La ville fétiche de Pyramiid sera mise à l’honneur ce mois-ci avec une première date le 17 janvier, à savoir l’incontournable Petit Salon de Lyon dans une ambiance progressive trance et acid techno. Ayant découvert la musique trance à l’âge de 9 ans, l’israélien Blastoyz sera la tête d’affiche de cette soirée. Même ville, autre ambiance le 1er février avec le petit prince de la psytrance Mandragora qui invite ses potes à venir poser leurs platines au Ninkasi Kao, entre bières, burgers et bpm.

18 janvier, décollage imminent pour la 1ère Alien Party de Tours avec Graviity, l’extraterrestre qui apporte sa musique intergalactique avec un mélange de hardtek, de trance et de vidéos. Pour continuer dans la haute voltige de bpm, Darktek vient compléter le tableau avec son style hard/french/tribecore.

Clermont Ferrand ne sera pas en reste non plus et viendra clôturer le 31 janvier avec l’incarnation de la frenchcore : Dr Peacock, qui fera trembler les murs d’un lieu à son image. L’Usine Club a gardé tout le charme métallique de sa précédente fonction, et accueillera également le jeune Vortek’s et ses kicks tout droit descendus des raves parties.

Lien vers les événements

♣ Jeu concours ♣

On vous fait gagner 2×1 places pour chaque soirée.

Pour participer :

⇒ likepartage (en public) et tague tes potes de soirée sur cette publication

⇒ inscris ton nom et prénom et la soirée qui t’intéresse en commentaire ci dessous (⇓)

[toute participation non complète ne sera pas enregistrée]

 

 

 

 

Crédit photo: Ninkasi, Le Petit Salon

Écrit par

14/01/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Dour Festival : 35 artistes techno, acid et drum and bass s’ajoutent sur la scène Elektropedia

Du 15 au 20 juillet 2020, l'immense Dour Festival est de retour. Après l'annonce de 24 artistes la semaine dernière, c'est aujourd'hui 35 noms que les organisateurs du festival dévoilent, pour le plus grand bonheur ...

Une tempête d’acidcore et de hardcore va s’abattre sur Montpellier à la Disaster

Fractal Function voit les choses en grand pour son prochain évènement. Le Dieze Warehouse de Montpellier va accueillir plusieurs headliners du hardcore et de l'acid pour une soirée sur deux scènes. La nuit du 20 ...

Mad Dog, Art Of Fighters ou Le Bask : la tournée Born To Rave débarque à Marseille

Devenu incontournable de la tournée nationale Born to Rave, Le Cabaret Aléatoire va accueillir une nouvelle fois les fans de hard music. Têtes d'affiches internationales et dj's locaux vont défiler pendant la nuit du 14 ...