Entre dialogue et terrain nettoyé, la free party dans la Nièvre s’achève en bons termes

16/07/2020

Depuis samedi soir dernier, une méga teuf s’imposait à Saint-Parize-le-Châtel, réunissant quelques cinq milliers de teufeurs jusqu’au mardi 14 juillet. Dans un article du Journal du Centre, le maire et le propriétaire font un bilan plutôt élogieux de ces 4 jours.

« On vous adore… mais ne revenez pas ! »

Teuf ne rime pas toujours avec bordel, nuisances ou déchets! Après la free party Atent’anonyme, le maire et le propriétaire du champ ont témoigné avoir « tiré leur chapeau » aux organisateurs et participants, grâce à un dialogue constant et un respect des lieux.

D’un côté, le maire responsable témoigne:

« Faisons tout et pourvu que tout se passe bien, pour qu’on les rende, en bonne santé à leurs parents. »

De l’autre, l’agriculteur compréhensif :

« Ça fait un peu bizarre, à 2 heures du matin, de voir débarquer tout ce monde-là dans son champ. Mais bon… On a tous été jeunes. Et puis le contact que j’ai eu, très tôt, m’a un peu rassuré. »

Photo de l'Atent'anonyme

Atent’anonyme

Effectivement, le dialogue social a été établi très tôt entre les organisateurs et le propriétaire du champ. Ce dernier atteste être satisfait de la relation qu’il a eu avec trois contacts référents à l’organisation. Dès la fin de la teuf, ils se félicitant d’ailleurs des « lieux parfaitement nettoyés. »

Seul bémol, 4 à 5 hectares de foin ont été piétinés, mais l’agriculteur ne portera pas plainte, suite à un « arrangement » avec les organisateurs. Pour tout vous dire, il s’est plutôt fait du souci quant aux participants pendant l’événement, à cause de la carrière adjacente, le manque d’eau ou le risque d’incendie!

La ville mettra à disposition un tracteur et une remorque pour évacuer les déchets.


Crédit photos : Maxppp – Frédéric Lonjon

Écrit par Hugo Audoyer

16/07/2020

Ça vous intéressera sûrement…

« 10 000 euros d’amende pour les jeunes qui font des fêtes! » réclame un épidémiologiste

Interviewé par LCI le 4 novembre, l'épidémiologiste Martin Blachier souhaiterait que le gouvernement impose une amende de 10 000 euros aux participants de fêtes clandestines. L'objectif d'une telle mesure est de dissuader les jeunes à ...

[VIDÉO] Sous prétexte de manifestation, une rave réunit près de 10 000 personnes aux USA

Le 31 octobre dernier, près de 10 000 personnes se sont réunies lors d'une rave dans l'Utah, aux États-Unis. En plus d'Halloween, cet événement a été organisé pour protester contre les mesures restrictives prises en ...

Nantes : une cinquantaine de secouristes mobilisés sur un « faux teknival »

Samedi dernier, plus de soixante-dix bénévoles se sont réunis dans la commune de Vallet en Loire-Atlantique à l'occasion de la 21ème manœuvre départementale. Un entraînement de secourisme plus vrai que nature a été organisé autour ...