Une nouvelle fusion entre collectifs fait surface en ce début d’année 2020 et ce sont Dure Vie et Pedro Booking les heureux élus. Leur premier événement aura lieu les 28 et 29 février à Pantin de 22h à 5h du matin.

2 collectifs dans les Magasins Généraux

Le mariage entre Dure Vie et Pedro Booking est né d’une envie commune : explorer de nouveaux terrains musicaux et culturels. En effet, Dure Vie fort de ses 8 ans d’existence s’est fait une place en tant que webzine digital influant dans le paysage de la musique électronique tout en organisant pas moins d’une centaine d’événements depuis sa création. L’agence Pedro Booking s’est quant à elle spécialisée dans la production et le booking. Ainsi, on ne compte plus le talents dénichés par leurs soins et le nombre de concerts et festivals organisés avec la plus grande minutie.

Ces deux collectifs désormais associés présentent un projet commun : Le Central. Cet événement qui se déroule à Pantin sur 2 jours regroupe plusieurs objectifs : désengorger l’offre culturelle de la capitale et encourager le public à découvrir de nouveaux lieux  en périphérie de Paris tout en proposant une immersion scénographique unique. Les Magasins Généraux se sont vus être le lieu idéal pour l’organisation de ce festival. Situé quelques pas de la ligne 5, ce temple de la création et du street art s’apprête à accueillir un dancefloor 360° dans un décor brut et industriel qui verra les danseurs fouler son sol pour la première fois de 22h à 5h du matin.

2 jours de house dans un décor atypique

Pour cette première, les deux acteurs de l’événement ont regroupé leurs connaissances afin de proposer une programmation se voulant dénicheuse de nouveaux artistes. Effectivement, le vendredi verra défiler 3 prestations différentes avec tout d’abord la performance orientée house de Mad Rey membre du label D.ko records. S’en suivra la techno mélodique de Leo Pol qui s’est notamment illustré auprès de Denis Sulta lors d’une soirée Sulta Selects au fameux Printworks London. Enfin, la programmation de cette première journée se termine avec l’annonce de Cracki Soundsystem, toujours prêts à retourner le dancefloor.

La deuxième soirée quant à elle sera rythmée par la house entêtante et ravageuse de Dan Shake qui a laissé un souvenir inoubliable lors de sa Boiler Room à Sugar Mountain où d’autres artistes comme Honey Dijon se sont produit en même temps. Se joignent à lui la deep house tout droit venue de Detroit de Rick Wade ainsi que les rythmes endiablés que produiront le b2b entre Maxye et Dusty Fingers. Petit bonus : un secret guest est attendu pour cette dernière soirée… Stay tuned !

Event Facebook

 

 

Crédit photos : Dorian Prost