Des orgas surmotivés qui font danser les foules depuis 4 ans déjà.

Juin 2013, naît WestSound un groupe des jeunes passionnés de musiques électroniques en tout genre. 9 au total, ce large panel de DJ offre au collectif une diversité dans leurs styles musicaux allant de la techno Industrielle à la house en passant par la bass music.

Depuis 4 ans maintenant, ils organisent de nombreux évènements. Aujourd’hui des acteurs incontournables de la vie nocturne Brestoise, la renommée de leurs soirées n’est plus à faire de par la qualité du son, l’investissement des membres du groupe et bien entendu,  l’ambiance survoltée propre au public breton, présente à chaque rendez-vous.

Le collectif,  désireux d’aller plus loin et de proposer à son public un événement d’envergure se lança dans l’aventure WestSound Festival.

 

Un chemin jonché d’embuches

Pour l’organisation de ce festival, les membres de l’association ont vu les choses en grand avec 2 jours de fête dont l’un d’eux dans un lieu encore jamais foulé par les festivaliers : le Fort Du Dellec à Plouzané. Puis, dans un second temps, une soirée dans la maison mère du collectif : le club La Suite pour une soirée From Techno To Industrial Techno.

Mais comme beaucoup organisateurs dans l’évènementiel dans les temps qui courent, ils ont fait les frais de la commission de sécurité et se sont heurtés à un refus catégorique de la part de la Mairie de Plouzané et de la Sous-Préfecture de la ville de Brest. La cause ? Une sécurité évaluée insuffisante malgré les effectifs d’agents de sécurité doublés. Leur argument principal ? Une seule issue de secours jugée insuffisante pour les 900 les personnes attendues (pourtant suffisante pour les 1000 personnes accueillies lors d’un évènement en juillet dernier).

Mais il en fallait plus au crew pour se laisser démonter, qui a finalement opté pour un festival de 2 jours à La Suite, sans pour autant lésiner sur les moyens.

Topo sur un weekend à la hauteur de nos espérances

Vendredi, premier soir d’un week-end qui ne s’annonce pas de tout repos. Nous retrouvons Society Of Silence pour un live ténébreux et planant, Von Grall et sa Deep techno, ainsi que Janarel, jeune DJ à la popularité grandissante, le Brestois Jøhan et Lorca, DJ résidant de Westsound.

Nous retrouvons également Carlton, Cedric Sheva et Ruzart pour une ambiance plus chill au Living.

Le lendemain après-midi entre 14h et 20h l’heure est à la fête au Lavoir Saint Martin avec le collectif Radio Lune, Trafalgar et Smith, autre Dj résident de WestSound.

Pour clôturer le festival en beauté, entre 00h et 7h, nous assistons au Set de December, de Moth et leur techno mélancolique et entrainante, du Breton Clément Landrau, au live de Tiny, membre du collectif Velizion et pour finir au set de Craft, résident de WestSound.

Deux jours, un lieu, deux ambiances grâce à une scénographie travaillée. Les organisateurs du festival se sont tués à la tâche et nous l’avons bien ressenti car le festival s’est déroulé sans fausse note avec un public motivé comme jamais et des artistes qui ont su mettre le feu à La Suite.

Malgré un changement de programme qui aurait pu porter préjudice à l’évènement tant attendu, le collectif a su tirer parti de cet imprévu en proposant 2 soirées uniques et un open air, le tout dans la bonne humeur, comme toujours.

 

 

Enora Querellou

Commentaires