Bordeaux Open Air, c’est le festival qui enchante les dimanche de La Belle Réveillée depuis août 2016. Résolument house à ses débuts, saupoudré de temps à autre d’un track techno pour le closing et de plus en plus electro world, le staff avait réussi dès la première fête l’exploit d’organiser un rendez-vous électronique dans le parc le plus au centre de Bordeaux, à deux pas de la place des Quinconces et du triangle d’Or.

Un événement gratuit

La force de ces fêtes est qu’elles sont vraiment intergénérationnelles et que les quadras viennent avec leurs enfants. Ces derniers pourront se maquiller, graffer, dessiner, faire appel à leur créativité grâce à l’atelier Origamis, ou bien manger une glace tout simplement. Avec un soundsystem Funktion One déployé lors de la première édition, Bordeaux Open Air a réussi à asseoir sa légitimité et propose toujours des événements électroniques ouverts à tous dans les différents parcs de Bordeaux Métropole tels que le parc Palmer à Cenon, le Château des Arts à Talence, le parc de Mussonville à Bègles etc…

São Paulo en invité d’honneur

La volonté est de faire voyager le public en invitant des artistes des quatre coins de la planète. Pour ce dimanche 29 septembre au Parc Palmer, c’est Trepanado du duo Selvagem et boss du label Selva Discos qui sera invité aux côtés de Carrot Green (qui a collaboré avec Selvagem) ainsi que Pigmalião aka Daniel Lucas. Un trio de house donc ou même world electronica, ensuite Bordeaux Open Air quittera son écrin d’été pour retourner hiberner et se réveiller l’année prochaine plein de soleil, de robes d’été et de glaces à l’eau locale.

Event ici

 

 

 

Crédits photo : Kévin Tétaud, Miléna Delorme