L’alien accompagné de sa guitare, GRAViiTY,nous propose une trance progressive mélodieuse, style qu’il affirme dans son second EP, « The Voyager », sorti en avril dernier. Grâce à son univers bien à lui, l’artiste ne cesse de grandir. 

« The Voyager » : un OVNI dans son genre

A travers son dernier EP, GRAViiTY nous présente différentes facettes de son univers hybride. L’EP s’ouvre sur le riff de guitare de « Biodiversity », une mélodie rapidement mêlée à un kick trance pour une atmosphère planante. Ainsi, l’alien de la trance progressive nous rappelle rapidement la particularité de son style. Musique acoustique et musique électronique se croisent une second fois sur « Union Youth » avec un piano très présent avant de laisser place à l’énergique « Memory Quartz » qui apporte une autre tonalité à cet EP. GRAViiTY conclut avec « Time Travel » et « Elevation », échos de ses débuts chill step.

Pour ceux qui en redemandent, un nouveau track est paru le 16 décembre dernier, « Multiverse », produit en collaboration avec LETHYX NEKUiA, membre du collectif PYRAMiid Production tout comme GRAViiTY.

A la découverte de contrées inconnues

Depuis peu, GRAViiTY s’exporte de plus en plus à l’étranger où il initie un nouveau public à son univers. En effet, son exploration de la planète Terre l’a amené jusqu’en Amérique du Sud où il s’est produit à plusieurs reprises au Brésil, notamment à l’occasion du Baobá Festival. Mais l’artiste n’a pour autant pas fini de conquérir le public français. Ainsi, on le retrouvera donc aux quatre coins de la France en 2020 comme l’atteste ses premières dates annoncées. Il se produira notamment le 18 janvier prochain à Tours à l’occasion d’une ALiEN PARTY, série d’événements organisés par son collectif PYRAMiiD Production.