A l’occasion de leur nouvel album, « See without eyes », le groupe Californien The Glitch Mob commence une nouvelle tournée à travers le monde, en commençant par Paris. Et c’est au Trabendo le 20 avril qu’ils ouvriront les hostilités.
Leur dernier passage en France en mai 2014 avait déjà marqué les esprits avec la sortie de leur album « Love death immortality ».

Un tube planétaire

Après le succès de « We Can Make The World Stop », le trio de LA a su nous bercer de leur glitch-hop sur-boosté de basses électroniques, et nous fera toujours voyager dans une énergie hors du commun. Mélangeant une atmosphère down-tempo, avec un style hip-hop, le groupe a su envahir la côte Ouest et les festivals électro de leur pays.

Des instruments uniques pour le trio

Utilisant les instruments communs à la musique électronique comme des contrôleurs Midi, The Glitch Mob innove la scène depuis 2014 avec un instrument qui lui est propre, qu’il a baptisé « The Blade », un élément construit par des concepteurs de décors de cinéma, un ensemble peint, qui abrite lumière et des instruments, correspondant exactement à qui ils sont, et comment ils veulent jouer leur musique.

Le groupe est composé de trois artistes, Boreta (Justin Boreta), Edit (Edward Ma) et Ooa (Josh Mayer), créé en 2006 à l’origine avec un quatrième, Kraddy, mais leur différence créative leur a valu une séparation avec ce dernier en 2009.

Depuis « Drink the sea », The Glitch Mob a surement créé la plus grande audience de n’importe quelle scène à Los Angeles. Leur style crée un véritable voyage dans l’effervescence d’un univers sombre et électrique qui prendront en haleine le Trabendo dans une soirée Bass music de 6 heures organisé par ALLO FLORIDE.

EVENT FB

Jeu concours

On vous offre 2×1 places pour la soirée.

Pour participer :

⇒ like, partage et identifie tes potes sur ce post:    https://www.facebook.com/ElectroNews/posts/10156064289108798

⇒ inscris ton nom et prénom en commentaire de cet article (plus bas)

Commentaires