[Ajaccio] Cet ancien pénitencier va accueillir 3 jours de techno brute et house groovy au festival Era Ora

01/07/2019

Il y a quelques semaines de cela, on vous parlait déjà du festival corse Era : Ora. Initialement prévu à Ajaccio du 2 au 4 août, l’événement devait prendre place sur la plage le jour et dans le club La Montagne la nuit. Finalement, le festival déménage direction le pénitencier de Coti Chiavari entre terre et mer pour un séjour des plus insolites. Open air, warehouse, soleil, house et techno… Era : Ora prévoit du très (très) lourd.

Un nouveau lieu des plus underground

À l’origine, le festival devait s’installer à Ajaccio dans deux lieux différents. Le jour c’est la paillote de Moorea qui était censée accueillir les festivaliers les pieds dans l’eau. Puis, la nuit venue, l’événement se prolongeait dans un des clubs les plus emblématiques : La Montagne. Seulement, les organisateurs ont rencontrés des difficultés qui les ont poussé à dénicher un lieu des plus atypiques pour vous. Era : Ora s’installe entre ciel, mer et montagne à Coti-Chiavari où il est possible d’admirer Ajaccio et son golfe. La journée, ce sont des open-airs groovy qui prendront possession de vos colonnes vertébrales accompagné d’un air frais et des couchers du soleil. La nuit, c’est dans un warehouse historique que vos pieds embrasseront le sol. 

Vue qu’une bonne nouvelle ne vient jamais seule, un village de stands des partenaires du festival a été rajouté. Vêtements, goodies, nourriture riche et variée… Un ensemble de plaisirs rien que pour vous.

Un plateau qui reste fort et intact

Nouveau lieu certes, mais la line-up reste la même. Du vendredi au dimanche Era : Ora nous fait cadeau d’une programmation riche en talents. Le vendredi après-midi, c’est une house dansante qui s’invite grâce aux artistes tels que Sweely, Droï ou encore Andrew James Gustav. La nuit venue, la techno rejoindra la partie aux côtés du prodige Mayeul de chez Molekül Records. Charlou de chez OPAQ Records et Franck Hat mélangeront la deep-house et techno pour un set en feu. Roman Poncet reste à l’affiche de cet événement également.

Samedi, plusieurs artistes de différents horizons se retrouvent pour mettre en accord la différence de leurs styles musicaux. Durant la journée, on retrouve Ionescu B2B Groenogen pour un set voyageur entre house, techno et breakbeat. Le spécialiste de la minimal techno break des années 90, Massaï reste à l’affiche pour le bien de nos oreilles. Une fois les étoiles au rendez-vous, la nuit sera rythmée par des lives et sets enivrants. Petru et TC80 performeront des lives pimentés. JKS (Molekül Records) et Stephen prévoient eux aussi des sets énervés.

Afin de célébrer l’amour de la fête et de la musique jusqu’à la dernière minute, Era : Ora a tout prévu. Le dimanche accueillera Funkastle, Anthea, Molly ou encore les talentueuses de chez RA+RE Records pour un after des familles.

Event ici

♣ Jeu concours ♣

On vous fait gagner 2×1 pass pour le festival.

Pour participer :

⇒ likepartage (en public) et tague tes potes de soirée sur cette publication

⇒ inscris ton nom et prénom et mail en commentaire ci dessous (⇓)

[toute participation non complète ne sera pas enregistrée]

 

 

 

Crédit troisième photo : Marien Hvala

Écrit par leandrec

01/07/2019

Ça vous intéressera sûrement…

0 Comments